Peregrina 2018,
la longue route

En 2018, afin de commémorer le 50ème anniversaire de la Longue Route de Bernard Moitessier,
je me lance dans l'aventure... 3 caps mythiques, sans escale et sans assistance.

Découvrir le projet

Peregrina 2018

Cette aventure est aussi rendue possible grâce à mes partenaires

 

Café et chocolats fabriqués en Bretagne, à Morlaix
Installation électrique pour voilier
Capajut
Informatique embarquée
matériel de sécurité, lampes frontales
Solution de peinture pour bateaux
Grands thés bio
électronique et électricité marine
sail.cloud, la mer en direct
qtVlm, Navigation et Routage

Elle est l’occasion de mettre en lumière les entreprises suivantes

Premier centre européen de lutte contre le cancer
Le programme international Argo
Organisation internationale pour la préservation des Océans

La génèse du projet

En 2018, afin de commémorer la Longue Route de Bernard Moitessier dont ce sera le 50ème anniversaire et rendre ainsi hommage au grand marin qu’il fut, le navigateur Guy Bernardin a proposé à d’autres passionnés de s’élancer comme lui autour du monde par les trois caps, en solitaire et sans escales.

Le défi « Longue route 2018 »

Guy aurait eu alors 74 ans, avec derrière lui 5 tours du monde et 6 passages du Cap Horn. Il a disparu en mer durant l’été 2017 alors qu’il ramenait des États-Unis vers la France le voilier qu’il venait d’acheter précisément pour participer à cette aventure.

Conformément à l’esprit de Bernard Moitessier, ce tour du monde n’est pas une course : c’est un pélerinage, il n’y a pas de règlement, pas de contraintes, pas d’obligations, pas de prix non plus… Juste la récompense ultime d’avoir concrétisé un rêve et de s’être dépassé soi-même. C’est un retour vers les vraies valeurs, les responsabilités humaines personnelles de chaque homme et de chaque marin. La liberté, la sérénité d’être en mer, seul face à l’océan.