Albatros de Tristan de Cunha

J’avance doucement au gré du vent, mais l’Atlantique sud est grand. Cela faisait 10 jours que je n’avais pas vu d’oiseaux, ni d’ailleurs de mammifère.
A l’approche de TRISTAN DE CUNHA et GOUGH, j’ai la surprise cet après-midi d’être accompagné d’albatros bruns, sympa. Ils me suivent, ce qui n’est pas trop dans leurs habitudes, d’où la photo au couché du soleil.
J50